Les Retrouvailles avec Grand'Mère Kalle



L'année dernière , à la même époque, je vous ai présenté Grand'Mère Kalle, à l'occasion de mon séjour à l'ïle de la Réunion et particulièrement de mon aventure dans les tunnels du volcan.

Cette année j'ai eu l'occasion d'y retourner , et si je ne me suis pas promenée dans les tunnels comme l'an dernier, je l'ai rencontrée différemment , de manière plus intérieure, soutenue par mes rêves , par la force des éléments de la nature de l'île et les synchronicités extérieures.

volcan réunion février 2015 5



Grand'Mère Kalle semblait bien endormie lorsque nous sommes arrivés, mais le volcan avait été en vigilance ces derniers mois.











Cependant les autres éléments manifestaient leur puissance: conditions météo cycloniques! Le vent soufflait sur une houle énorme, et des pluies diluviennes se déversaient par moments les premiers jours.


bord de mer réunion 2 février 2015

J'ai posé l'intention de profiter de ce temps de vacances pour vivre au plus près de moi-même , de mes ressentis, à l'écoute de mes rêves , tout en me reliant à cette nature puissante à la fois généreuse et dangereuse.

Je me suis aussi appuyée sur le livre de Marion Woodman, "Dancing in the Flames", en résonance avec cette connection à Grand'Mère Kalle.

Marion Woodman décrit dans son livre le processus d'individuation de quelques personnes, guidées par leur rêves vers la rencontre avec La Grande Déesse Noire, cette dimension du Féminin Sacré réprimée depuis des siècles dans notre société patriarcale.

Elle insiste sur la nécessité aujourd'hui , de faire le chemin de la réhabilitation de ce Féminin, individuellement et collectivement.

Elle dit encore

" Nous sommes tous les enfants d'une culture qui viole La Mère Terre, qui viole le Féminin en nous ", (que nous soyons homme ou femme).


Les effets de cette tragédie se vivent pour la plupart d'entre nous dans un manque à vivre dans notre corps.
Le corps devient une machine dirigée par la volonté, l'âme l'a déserté et reste en rade dans l'obscurité.

Nos mères, dépendantes aussi de cet esprit patriarcal,n'ont pas toujours pu nous transmettre ce lien organique au corps qui est fondamental pour se sentir complètement vivant(e).

Un rêve  m'est venu à ce moment me parler  de ces zones figées dans le fond archaïque de mon instinct, .

"Je marche dans un endroit froid et gelé, des tunnels de glace, et je rencontre un serpent , puis un couple de lézards qui se transforment ensuite en singes.

Je repousse ces animaux , ils me font peur et je me sens seule, abandonnée."


Descendre dans ces zones de l'inconscient nous met dans un état de vulnérabilité très intense, que j'ai bien ressenti à ce moment.

En m'immergeant dans les énergies de la nature de l'île, en marchant dans la forêt , en nageant dans le lagon, en respirant les embruns de la houle , je me suis reconnectée à mon féminin et à Grand'Mère Kalle.

Au cours de mes méditations , j'ai eu une vision de son énergie circulant dans les tunnels du volcan pour se déverser sur ses flancs déjà recouverts de lave noire, et j'ai eu envie de la peindre.

volcan dessin février 2015

Je suis revenue à la Source de la Vie, celle qui nous prend dans ses bras et nous porte , et à d'autres moments  bouscule et terrifie notre petit égo..



Le jour où j'ai fini mon dessin, Grand'Mère Kalle s'est réveillée et a craché une belle coulée de lave sur le flanc du volcan!

Je sais que tout n'est pas gagné mais à mon retour un rêve me montre qu'une libération de ma vitalité s'est accomplie:

"Je vois ma jument, harnachée, elle enlève elle-même tout son attirail et va le ranger dans la sellerie.
Je parle avec un homme et lui dis en riant , tu vois comme ma jument est bien éduquée!
A ce moment elle revient et se met à sauter et à galoper dans tous les sens, visiblement heureuse d'être libre. Un autre cheval joue avec elle.
Puis j'aperçois juste devant moi , un lion, plutôt une lionne dans les buissons.
Je me demande comment les choses vont tourner quand les chevaux vont l'apercevoir et je m'inquiète.
Puis je vois sur le front de ma jument, l'empreinte de la tête du lion qui se dessine de plus en plus nettement dans l'épaisseur du poil.
Je suis très enthousiaste et le fais remarquer à l'homme toujours présent..".

Pour moi le filet et la selle représentent un aspect du contrôle du mental et des principes masculins qui brident encore mon énergie instinctive, féminine.

Cette libération ouvre sur une nouvelle étape, après la libération et la mise en mouvement de l'énergie vitale, l'intégration d'une énergie de feu, la lionne...

La Vie se déploie...
A suivre...

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.revedecheval.com/index.php?trackback/170

Fil des commentaires de ce billet