Séminaire de communication intuitive avec Anna Evans

Au mois de juillet 2008, j’ai participé à un atelier de communication intuitive (CI pour les initiés) avec les animaux, animé par Anna Evans, vétérinaire homéopathe. Depuis de nombreuses années, Anna a découvert qu’elle peut communiquer avec les animaux d’une manière intuitive en recevant des informations de la part de l’animal afin de mieux comprendre ses besoins, particulièrement lorsqu’il souffre physiquement ou psychologiquement.

Sa démarche s’inscrit tout naturellement dans une approche holistique de la santé.

Profondément convaincue que nous pouvons tous développer cette capacité, Anna Evans propose cet outil comme une porte s’ouvrant sur une autre vision du monde animal.

Elle enseigne la communication intuitive dans le cadre de conférences et d’ateliers.

Elle enseigne la communication intuitive dans le cadre de conférences et d’ateliers.

Cet atelier était particulièrement centré sur la CI avec le cheval puisqu’il était organisé principalement pour notre groupe de formation de l’école écossaise de shiatsu équin.

A partir de généralités concernant la communication, Anna Evans met l’accent sur les signaux subtils qui favorisent la résonnance entre les individus, humains ou animaux.

De ce fait elle nous fait prendre conscience que notre subjectivité est au premier plan quand nous communiquons. Celle-ci se manifeste particulièrement par nos projections, notre imagination, nos émotions qui peuvent parasiter notre communication. Nous en faisons l’expérience quotidiennement dans nos rapports humains.

Cette réalité nourrit particulièrement les critiques concernant la CI avec les animaux en invoquant l’argument de l’anthropomorphisme.

Pour Anna Evans, notre subjectivité est importante également du fait qu’elle amplifie nos perceptions en rapport avec l’animal et peut nous aider à aller à sa rencontre de manière positive et nourrir notre empathie à son égard.

Afin de lui de lui donner sa juste place, elle nous propose un travail sur nous, par la relaxation et l’installation d’un état Alpha dans le but de nous aider à « aligner nos 4 corps » c'est-à-dire :

- mettre le corps physique dans une situation confortable

- apaiser le corps émotionnel

- rendre le mental libre et disponible

- et le corps spirituel présent, centré dans le cœur.

Lorsque les 4 corps sont alignés, alors nous sommes dans les meilleures conditions pour nous ouvrir aux informations que les animaux veulent nous communiquer.

Nous avons travaillé sur des photos en nous basant sur la séance de relaxation proposée. Lorsque nous avons pu nous retrouver dans l’alignement des 4 corps, Anna nous a proposé d’ouvrir un espace de rencontre et de dialogue avec l’animal représenté sur la photo.

Ce travail invite au lâcher prise dans le sens de faire confiance librement à ce que l’on ressent, en mettant au centre le bien être de l’animal, en étant en empathie avec lui, sans se soucier d’une influence extérieure, et en lâchant ses propres aprioris.

Elle nous met en garde de deux excès :

- D’une part, si on doute ou on analyse trop les choses, on reste dans le mental et l’empathie disparaît.

- D’autre part, l’excès inverse existe aussi, avec trop d’empathie nous nous laissons déborder et enfermer dans le ressenti de l’animal. Il vaut mieux garder une certaine distance et rester observateur du processus.

Après la séance de CI, il s’agit de valider les informations reçues :

      -    en les confrontant aux données extérieures
    -    avec le propriétaire, ce qui est parfois délicat car son mode relationnel avec l’animal  peut être remis en cause
      -    avec le comportement de l’animal
      -    et de suivre dans le temps le processus

Au cours de ces deux journées nous rencontrons également des chevaux du centre équestre de Béziers.

Je fais une expérience très forte à ce moment là en retrouvant « par hasard » un cheval avec lequel j’ai travaillé lors d’un stage de shiatsu, et prénommé Fantômas.

La consigne de cet exercice aborde une autre dimension de la communication intuitive, dans le sens où elle peut servir de support à notre évolution personnelle.
Il s’agit d’approcher l’animal en liberté, en respectant la distance qu’il souhaite garder et d’écouter ce qu’il a à nous communiquer.

Je suis bouleversée par le comportement de Fantômas qui, comme dans la mise en scène d’un rêve, interpelle un autre cheval, lui, très en souffrance.

Je sens qu’il me met face à ma souffrance passée, mais il ne s’y arrête pas et très vite il m’entraîne  dans sa vitalité débordante, me signifiant que ce passé est révolu. 

Cette expérience de CI me confirme que l’animal nous perçoit dans notre vérité profonde du moment présent et communique avec nous à la mesure de notre ouverture.
Je ne sais rien de son histoire mais intuitivement, je sens que la libération de ma souffrance est en résonnance avec la sienne, lui qui a l’air triste et passif dans son box, mais déborde de vie et d’énergie dès qu’il goûte à un peu de liberté…jusqu’à refuser de se laisser attraper !!

Pour plus d’informations, lire le livre d’Anna Evans : « La communication intuitive, rencontre avec le monde animal », voir aussi son site qui permet de commander le livre.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.revedecheval.com/index.php?trackback/13

Fil des commentaires de ce billet